ADVIZER

Suicide d’un policier au commissariat de Meaux

Par Le Figaro.fr avec AFP – Mis à jour – Publié

 

Un policier de 40 ans s’est donné la mort hier avec son arme de service dans les locaux du commissariat de Meaux, en Seine-et-Marne. Marié et père de trois enfants, ce policier affecté à la compagnie départementale d’intervention, dont une antenne est basée à Meaux, a été retrouvé vers 16 heures dans les vestiaires du commissariat par ses collègues.

« Les policiers étaient rentrés pour un moment de pause après une patrouille, certains étaient dans la salle de repos, et c’est à ce moment-là qu’il s’est donné la mort avec son arme de service », a précisé une source policière. Les raisons de son geste ne sont pas connues. « Tout le monde est perplexe, sous le choc », a ajouté la source.

L’inspection générale de la police nationale (IGPN), la « police des polices », a été saisie d’une enquête. Avant la mort de ce policier, 36 suicides de policiers et 17 de gendarmes avaient déjà été recensés cette année, selon des chiffres avancés hier par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. Le ministre a ajouté qu’il présiderait « personnellement » une réunion de travail afin « d’analyser les causes » de ces suicides et « définir des solutions », lors d’un discours devant les responsables de la police et de la gendarmerie réunie à Paris.
Voir site Le Figaro

Tagged on: